Le blog sérieux qui ne se prend pas au sérieux
Des articles simples sans être simplistes

Vie de bureau : réveillez le hippie qui sommeille en vous

hippie

C’est l’été, vous avez envie de lâcher la cravate et de venir au travail en tongs-décapsuleurs (si, ça existe, un de nos dirigeants en porte !) ? Qualité de vie au travail, expérience collaborateur, marque employeur, fidélisation des talents, etc. Ces thèmes prennent de plus en plus de place dans les stratégies des entreprises. Pour y répondre, les pratiques évoluent et partant, le bien-être des collaborateurs s’inscrit de plus en plus dans les politiques RH des organisations. 

Temps de lecture : 4 min

 

Voici un petit tour d’horizon de pratiques destinées à réveiller le hippie qui sommeille en chacun de nous !

No shoes at work

La start-up suédoise Instabridge a fait le buzz sur les réseaux sociaux en publiant des photos des chaussettes colorées de ses collaborateurs. Pourquoi a-t-elle choisi de reléguer les chaussures au placard, même pour les présentations et les entretiens clients ?

  • C’est plus propre : à la fois pour le sol (sur lequel on ne ramène pas la saleté de la rue – les chaussures charrient plus de bactéries qu’un siège de toilette !) mais aussi pour les pieds de vos collègues : en effet, se balader pieds nus ou en chaussettes assure une meilleure aération de la peau et amoindrit le développement de mycoses et autres bactéries !
  • C’est meilleur pour la posture : beaucoup de chaussures “de ville” sont peu ergonomiques et marcher sans chaussure fait du bien aux pieds, mais aussi à tout votre corps.
  • Ça améliore la concentration : plus de confort, une meilleure posture, etc. bref quand on se sent bien dans son corps, on se sent bien dans sa tête et on travaille mieux !
  • Ça crée de la cohésion : informalité, confiance et défilé de chaussettes créatives créent du lien
  • Cerise sur le gâteau : ça évite aux femmes la pression sociale et tous les problèmes physiques liés au port des talons hauts !

Alors, on se déchausse ?

 

Amenez votre animal domestique au bureau

Plusieurs entreprises se sont fait remarquer en permettant à leurs employés d’amener leurs petites (et grosses) bêtes au bureau. Les bienfaits des animaux sur le moral ne sont plus à prouver et ils accompagnent des thérapies variées. Pourquoi ne pas en profiter tous les jours au travail ? L’entreprise de RH et de recrutement Pasona Group, au Japon, a ainsi intégré à ses équipes 2 chèvres en 2011 et 2 alpagas en 2013 ! En plus d’être un anti-stress testé et approuvé, les animaux amènent une fois encore informalité et lien social entre les équipes. Les animaux boosteraient aussi la créativité et la productivité.

 

 

Généralisez la sieste

Augmentation de la productivité et de la créativité de 35% (étude de la NASA de 2005), amélioration de l’attention, la concentration, la vigilance, réduction du stress et de la pression artérielle… Les bénéfices de la sieste ne sont plus à prouver. Afin de profiter de ces nombreux avantages, de plus en plus d’entreprises et d’espace de coworking proposent des espaces de sieste. Mal vue en France et encore peu répandue, la sieste est une pratique courante ailleurs.

Petit tour du monde de la sieste :

  • En Chine, la sieste est inscrite dans la constitution, c’est un droit pour tous les citoyens
  • Au Japon, les siestes courtes ou inemuri, même en pleine réunion, sont encouragées. Les japonais travaillant plus de 50 heures par semaine, les inemuris sont vues comme un signe de dévouement à l’entreprise !
  • En Espagne, la sieste est presque une institution et pratiquée largement
  • Les pays scandinaves et l’Allemagne développent aussi de plus en plus cette pratique

Alors, on dort ?

 

Méditez au boulot

La méditation a le vent en poupe : perçue comme une pratique de hippie dans les années 70, la méditation retrouve ses lettres de noblesse depuis que la recherche en explore les effets. Elle réduit le stress, l’anxiété et les états dépressifs, mais favorise aussi l’attention, la concentration comme la mémoire et limiterait même les effets de l’âge sur le cerveau ! Ses effets dépassent d’ailleurs le bien-être psychologique : réduction de la douleur, amélioration de la santé cardio-vasculaire, stimulation de l’immunité … Bref, c’est la fontaine de jouvence du corps et du cerveau !

En Allemagne, Heiligenfeld exploite 4 cliniques de soins psychiatriques et connaît une croissance rapide. Cette structure a intégré la méditation à ses pratiques :

  • Elle propose aux nouveaux embauchés d’apprendre à méditer
  • Chaque jour une séance de 30 minutes est proposée à tous les collaborateurs
  • 1 fois par an est dédiée la « journée de pleine conscience », c’est-à-dire une journée de silence pour les patients et le personnel

Heiligenfeld va même plus loin : tous les salariés sans exception peuvent réserver des séances de coaching individuel ! Les salariés sont ravis de ces pratiques qui nourrissent leur sentiment d’appartenance, mais aussi la confiance, l’empathie et la compassion, essentielle dans les soins psychiatriques.

 

Travaillez 6h par jour

Vous en rêviez ? La Suède l’a fait ! Plusieurs entreprises se sont lancées dans l’aventure, dont Filimundus, qui développe des applications mobiles. Attention, il ne s’agit pas juste de réduire le nombre d’heures de présence au bureau, mais de réorganiser l’activité : c’est 6h de travail intensif, sans réseaux sociaux, pauses ou distractions. Les salariés travaillent donc autant qu’avant, mais sur une plage horaire plus condensée, qui leur laisse plus de temps libre pour leur vie privée.

 

Offrez 1 jour par semaine pour des projets innovants

L’entreprise 3M, aux États-Unis, bien connue pour ses post-its, pratique le concept des 80/20. William McKnight, PDG à ce moment-là, avait une vision : « Embaucher les bonnes personnes et les laisser faire ». 3M permet donc à ses salariés de consacrer 20% de son temps, soit 1 jour par semaine, sur des projets innovants de leur choix, le tout en dehors du cadre hiérarchique. Cette démarche a abouti à des innovations produit comme le post-it, que la firme vend par millions. Aujourd’hui cette pratique a été reprise par d’autres entreprises, comme Google ou Atlassian.

 

Profitez de vacances illimitées

Quelques entreprises audacieuses se sont lancées : abolir les horaires et les congés ! Comme Dropbox, où les salariés organisent leurs journées comme ils le souhaitent et où ils ont un crédit congé illimité. Cette décision a porté ses fruits car les salariés sont plus engagés et productifs que jamais. Dropbox a aussi lancé les « No meeting Wednesdays » : des mercredis sans rendez-vous pour donner 1 jour par semaine de travail sans interruption aux collaborateurs, gagner en sérénité et donc en productivité.

 

Ces pratiques peuvent nous laisser rêveurs ou sceptiques, mais ces expérimentations sont de plus en plus présentes en entreprise. Si vous êtes tentés de les instaurer au sein de vos équipes, il est important de prendre conscience qu’il s’agit avant tout d’un changement culturel, qui implique un autre rapport au travail et une nouvelle posture des collaborateurs. Ces pratiques se basent sur la confiance, la qualité de vie au travail et la performance sociale comme levier de la performance économique ! Il ne faut pas oublier que de nombreuses expérimentations se sont aussi soldées par des échecs… Mais n’est-ce pas un bon moyen de concrétiser ce fameux droit à l’erreur, condition sine qua non de la créativité et de l’innovation ?

 

Julia Domini

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *