René Girard

Anthropologue et philosophe.

img

Il est l’inventeur de la « théorie mimétique » qui, à partir de la découverte du caractère mimétique du désir, cherche à fonder une nouvelle anthropologie de la violence et du religieux.
Son premier livre est publié en 1961, Mensonge romantique et Vérité romanesque, où il expose sa découverte du désir mimétique. Puis, il commence à réfléchir aux aspects anthropologiques du mimétisme comportemental : la question du sacrifice. Ce sera l'objet de son livre le plus connu, La Violence et le Sacré, publié en 1972.
En2005, il est élu à l'Académie française, Michel Serres le qualifiant de « nouveau Darwin des Sciences humaines » et Pierre Chaunu d'« Albert Einstein des sciences de l’homme ».