Marie Jahoda

Chercheuse en psychologie sociale

img

En 1926, elle commence des études de psychologie à l’Université de Vienne, et elle les achève par une thèse en 1932.
Elle travaille à la Wirtschaftspychologische Forschungsstelle (centre de recherches en psychologie économique) créé par Paul F. Lazarsfeld et parvient à une célébrité mondiale grâce à l’étude sur “Les chômeurs de Marienthal” qu’elle publie avec Paul Lazarsfeld et Hans Zeisel. L’étude est devenue un classique de la “recherche sociale empirique” et les thèmes du travail et du chômage parcourent nombre de ses travaux ultérieurs.
En 1949, elle devient professeur à la New York University.
En 1958, elle regagne l’Angleterre où elle est professeure de psychologie sociale à Brunel College (qui deviendra plus tard Brunel University) à Londres et ensuite jusqu’à sa retraite à la célèbre University of Sussex.